Regarde... Écoute...


Observez les lis des champs.
Salomon lui-même, dans toute sa gloire,
n'a jamais été vêtu comme l'un deux.

As-tu déjà pris du temps pour regarder
une fleur, une simple fleur?
sa couleur fascinante,
sa forme unique,
son parfum subtil,
sa beauté sans prétention,
son langage muet,
son message discret...?

Oui, as-tu déjà pris du temps
pour une fleur?

Laissez venir à moi les enfants:
ne les empêchez pas.
Le royaume de Dieu est
à ceux qui sont comme eux.

T'es-tu déjà arrêté
à regarder un enfant,
à écouter son rire?
sa mélodie incomparable,
sa couleur sans pareille,
sa pureté sans faille,
sa transparence cristalline...

Oui, t'es-tu déjà laissé saisir le coeur
par un rire d'enfant?

Lève-toi devant les cheveux blancs
et sois plein de respect pour un vieillard:
c'est ainsi que tu auras la crainte de Dieu.

As-tu déjà contemplé le regard d'un vieillard ?
sa tendresse bienveillante,
son humilité tranquille,
sa sagesse silencieuse...

Oui, as-tu déjà écouté
le regard d'une personne âgée?

Oui,
ce n'est pas du temps perdu
que de regarder
la simplicité d'une fleur,
la splendeur d'un coucher de soleil,
la grâce des jeunes filles,
le dévouement d'une maman,
le labeur d'un homme mûr,
le visage ridé d'un vieillard...

Regarde et regarde encore !
regarde et admire !
regarde et émerveille-toi !
regarde jusqu'à contempler !

                                                     Auteur: Jules Beaulac

Retour     Accueil