Nous sommes le vocabulaire de Dieu


Mon Dieu peut-il s'exprimer librement,
Être, au gré des demandes, convaincant, compatissant,
aimant, vivant... à travers ce que je suis?

Peut-il être là, présent,
à travers les mots qui parfument mes prières?
Les mots qui meublent mes dires quotidiens, mes souhaits,
mes écrits? Les mots que j'ai omis de dire, que j'ai tués,
que j'ai volontairement étranglés? À travers mes paroles,
sans que je sente le besoin de prononcer son nom?
Mes paroles qui vacillent souvent entre le sens profond
et le vide de sens? Mes paroles qui ont un goût
d'espérance et donnent soif de Vérité?
et c'est sûrement par mes mots et mes paroles
que Dieu sera le plus présent!

Peut-il être là, accueillant,
à travers l'ouverture de mes bras fatigués, en attente
de le servir? Mes bras encombrés aussi d'un surplus
de moi-même? Mes bras chargés de son Feu à répandre?
Et c'est sûrement par mes bras que Dieu accueillera le plus!

Peut-il être là, invitant,
à travers mes mains blessées de ne pas avoir su servir?
Mes mains tendues devant l'autre qui cherche? Mes
mains ouvertes à semer le réconfort, le Pardon, l'Amour?
Et c'est sûrement par mes mains que Dieu invitera le plus!

Peut-il être là, confiant,
à travers mes pas qui me portent au désert pour prier?
Mes pas qui s'entrecroisent trop souvent dans les mêmes
sentiers? Mes pas qui désirent ardemment une nouvelle
terre fertile? Et c'est sûrement par mes pas que
Dieu sera le plus confiant!

Peut-il être là, éclatant,
à travers mes regards éteints à trop me regarder de l'intérieur?
Mes regards apeurés devant l'exigence des semences et
de la moisson? Mes regards sereins d'avoir su le
voir dans l'autre? Et c'est sûrement par mes regards que
Dieu illuminera le plus!

Peut-il être là, rassurant,
à travers mes attitudes fermées par la crainte de témoigner?
Mes attitudes hésitantes à revêtir la tenue de service? Mes
attitudes ouvertes à m'abandonner et à m'investir
dans la mission? Et c'est sûrement par mes attitudes que
Dieu rassurera le plus!

Peut-il être là, parlant,
à travers mes silences dérangeants, bouleversants, tels
des cénacles clos? Mes silences rassurants qui m'inondent
de Paix et de Sérénité? Mes silences priants où la seule
mélodie vient de Dieu qui me murmure? Et c'est sûrement
par mes silences que Dieu parlera le plus!

Mais voilà, mon Dieu, je réalise que mon vocabulaire est
si pauvre que souvent j'hésite à le mettre à ton service!

" Tu dois taire tes hésitations, me répondit Dieu, Je t'ai appelé
par ton nom pour que tu me dises, que tu me nommes, non pas
à la manière d'Isaïe, de Jean-Baptiste ou de Paul, mais
à partir de ce que tu es, toi, mon enfant. Ce que tu diras de moi,
personne d'autre ne peut et ne pourra jamais le dire à ta place.
Ta mission est unique, ton vocabulaire de baptisé est unique
puisque je t'ai voulu et créé unique!"

                                                     Auteur: Marc Benoit©


Retour    
Accueil