Une mère attend


John Todd est né à Rutledge, au Vermont, dans une famille nombreuse.
Plus tard, ils ont déménagés dans le village de Killingsworth
au début des années 1880. C'est là que le père et la mère de John
sont morts à un très jeune âge.



Une tante aimante a dit qu'elle prendrait soin du petit John.
La tante a envoyé un cheval et un serviteur, Caesar, pour ramener
John, qui n'avait que six ans à l'époque. Sur le chemin du retour,
cette touchante conversation a eu lieu.



John: Sera-t-elle là?
Caesar: Mais oui, elle veillera jusqu'à ce que tu arrives.
John: Est-ce que je serai bien avec elle?
Caesar: Mon fils, tu seras entre bonnes mains.
John: M'aimera-t-elle?
Caesar: Oh! Elle a un grand coeur.
John: Est-ce que j'aurai un chambre à moi? Me laissera-t-elle
avoir un petit chien?
Caesar: Elle a tout préparé, mon fils. Je pense qu'elle a des
surprises pour toi, John.
John: Pensez-vous qu'elle se couchera avant que j'arrive?



Caesar: Certainement pas! Sois certain qu'elle t'attendra.
Tu verras quand nous sortirons de cette forêt. Tu apercevras
une chandelle dans la fenêtre.



Assurément, comme ils approchaient de la maison, John a vu
une chandelle dans la fenêtre et sa tante debout dans l'embrasure
de la porte. Comme il s'approchait timidement du porche, elle
s'est penchée, l'a embrassé et a dit:
" Bienvenue à la maison!"



John Todd a grandi dans la maison de sa tante et, plus tard,
il est devenu un grand ministre. Elle était une mère pour lui.
Elle lui a donné un second foyer.



Des années plus tard, elle a écrit à John pour lui parler de
sa mort imminente, due à une santé défaillante. Elle se demandait
ce qu'il adviendrait d'elle.



Ma chère tante,
Il y a des années, j'ai laissé une maison où était la mort, ne
sachant pas où j'irais, si quelqu'un se soucierait de moi, si
c'était la fin de ma vie. Le chemin a été long mais le serviteur
m'a encouragé. Finalement, je suis arrivé dans vos bras et dans
une nouvelle maison. J'étais attendu. Je me suis senti en sécurité.
Vous avez fait tout cela pour moi.



Maintenant, c'est à votre tour de partir. Je vous écris pour
vous dire que quelqu'un vous attends, que votre chambre est prête,
que la lampe est allumée, que la porte est ouverte, et que vous
êtes attendue!
Je le sais. J'ai vu un jour Dieu à votre porte... Il y a longtemps!



                                               Extraits de Moments for Mothers


Retour     Accueil