Jésus Christ



Qui est Jésus??? Jésus est vraiment un homme né à
Bethléem d'une mère appelée Marie. Il grandit comme tous
les enfants avec Marie et Joseph. Rien ne le distingue
des autres juifs. À douze ans, lorsque ses parents se rendent
au temple pour accomplir la loi juive, voilà que Jésus reste
au temple sans avertir ses parents; "une belle fugue". Ses
parents angoissés le recherchent, ils le trouvent dans le temple.
L'évangile nous dit: Tous ceux qui l'écoutaient étaient stupéfaits
de son intelligence et de ses réponses.



Ses parents le ramènent à la maison et l'évangile nous dit encore:
Il grandissait en sagesse et en grâce devant Dieu et devant les hommes.



Même si Jésus possédait une intelligence supérieure, il savait se
mettre à la portée des gens. Il utilisait des comparaisons (paraboles)
pour faire comprendre les grandes vérités.



Un vrai homme, il aime comme un humain. Il sait aimer. Il montre
beaucoup de patience et d'amour à ses apôtres. Il aime se retirer
chez des amis à Béthanie: Marthe, Marie et Lazare. Il dit de lui-même:
"Je suis doux et humble de coeur".



 Jésus se montre sévère envers les pharisiens qui oppriment,
 qui exploitent les petits, les pauvres. Son amour se porte sur
 les faibles, les malades, les rejetés, les exclus, les pécheurs.
Ses apôtres s'aperçoivent qu'Il est plus qu'un homme et commencent
à penser qu'il peut être l'envoyé promis par les prophètes. Aussi un
jour, Jésus leur demande: Pour vous qui suis-je? Pierre toujours prime
répond: "Tu es le Fils de Dieu vivant" Pierre ne comprenait pas toute la
portée de sa réponse.



Et moi, aujourd'hui, qui est Jésus pour moi? Il est un ami,
un frère, un point de repère, quelqu'un en qui je peux me fier
même si parfois il m'invite à Le suivre dans des voies difficiles.



Je sais qu'il m'aime malgré mes égarements. Il me révèle le Père
qui prend soin de chacun de ses enfants.



C'est peu à peu et non sans des doutes et des hésitations que
ses disciples découvrent que Jésus est l'envoyé de Dieu tant
attendu. Jésus est souvent obligé de clarifier et même de rectifier
des erreurs qu'on fait sur lui-même et sur le sens de sa mission qu'on
voudrait plutôt politique.



Il leur dit qu'il n'est pas un libérateur politique, qu'il ne
viendra pas mettre les Romains dehors. Devant leur enthousiasme
parfois déplacé, il leur donne l'heure juste.


Suite