Fines herbes



Comment employer les fines herbes

fraîches ou séchées.


La marjolaine

La marjolaine est la " grande dame " de la famille
des fines herbes, elle s'allie agréablement à tous
genres d'aliments. On doit l'utiliser avec discrétion
car son arôme est assez piquant.
On peut l'employer seule ou mêlée de thym.
La marjolaine sauvage, connue sous le nom de OREGANO,
a un charme indéfinissable qui plaît aux amateurs de sarriette
et de marjolaine.

Son emploi:

- Les oeufs en sauce blanche.
- Les soupes à base de boeuf ou de tomates.
- La friture de poisson (une pincée).
- Les rôtis de porc ou d'agneau (les en saupoudrer).
- Les farces pour l'oie, le canard ou tout autre genre de gibier.
- Épinards, courges, champignons, pomme de terre pelées, salade verte.



La sauge

Il faut employer la sauge avec discrétion parce
qu'elle a une saveur forte et piquante.

Son emploi:

- Ajouter 1/2 c. à thé de sauge à la pâte de biscuits à thé
chaude et servir avec de la confiture.
- Dans les ragoûts de viande.
- Les pommes de terre en purée.
- La sauce aux atacas ( 1/2 c. à thé par livre ).
- Blé d'inde en crème.
- Tous les poissons d'eau salée.
- Salades de viandes froides.
- Tous les plats cuisinés avec des fèves sèches.
- Soupe à la queue de boeuf.
- La saupoudrer sur le rôti de porc.



Le romarin

Le romarin possède un arôme très particulier
et plutôt soutenu: il faut donc l'utiliser en petite quantité.

Son emploi:

- Avec l'agneau rôti ou bouilli.
- 1/2 c. à thé ajoutée à une farce au pain pour les volailles.
- Une petite pincée jetée dans 1 c. à soupe de beurre doré et versé
au moment de servir le poulet rôti ou le chou bouilli.
- Couper une gousse d'ail en 3, rouler dans le romarin et utiliser
pour piquer un rôti de porc.
- Quelques brins ajoutés aux sauces sucrées pour pouding aux fruits.
- Une pincée de romarin avec un peu de basilic et de marjolaine dans
la soupe de queue de boeuf.
- Une pincée ajoutée au thym et aux oignons verts.



Le basilic

Le basilic anime tout ce qu'il touche. On le préfère dans les salades
et avec les plats à base de tomates. Il est également bon avec les aliments cuits.

Le basilic a une saveur très aromatique sans être piquante, de sorte qu'on
peut l'utiliser généreusement.

Pour donner de la vie aux aliments insipides, recourez au basilic.

Son emploi:

- Fidèle compagnon de la tomate et de l'oignon.
- Dans tous les plats contenants des oeufs.
- Une pincée sur une omelette à demi-cuite.
- Saupoudrer de sel et de basilic des pommes de terre et des
oignons d'égale grosseur placés dans une casserole, couvrir et
faire cuire lentement dans 1 tasse d'eau.
- Saupoudrer 1/2 c. à thé de basilic sur le gigot d'agneau avant
de le faire rôtir.
- Délicieux dans la sauce de spaghetti combiné avec la marjolaine
et l'orégano.
- Pour le ragoût d'agneau au curry, ajouter 1/4 c. à thé de basilic
pour chaque cuillère à thé de poudre de curry utilisée.
- Dans la soupe aux légumes, combiné avec de la sarriette et de la marjolaine.



Suite
Retour     Accueil