Vicky, la petite fourmi


 

Sujet traité:  Manque de motivation au travail, à l'école ou ailleurs.

Situation désirée: Se valoriser à travers les tâches quotidiennes. Prévenir le décrochage. Encourager les jeunes et les moins jeunes à poursuivre leur cheminement personnel.




Il était une fois une fourmi qui ne voulait pas travailler.
Vicky aimait mieux se tourner les pattes, jouer et courir.
Tout au long de la journée, toutes les raisons étaient bonnes
pour ne pas travailler. Cependant elle s'ennuyait beaucoup
car elle était seule pour jouer; les autres préféraient travailler
et jouer quand c'était le temps.

Un jour que Vicky était partie en forêt, une fée-araignée
vint à la fourmilière. Elle expliqua au groupe qu'elle cherchait
la meilleure fourmi du monde et que pour cela, elle lançait un
concours. Chaque fourmi pourrait accumuler des points si elle
travaillait quand c'était le temps, jouait au bon moment et avait
aussi beaucoup d'amis. La fée elle-même surveillerait le déroulement
du concours.

Et les petites fourmis se mirent au travail car chacune savait
qu'elle pouvait gagner. Elles étaient infatigables; leurs fines pattes
étaient toujours en mouvement, elles ne sentaient ni la fatigue ni les crampes.

Lorsque Vicky revint à la maison, elle trouva qu'il y avait beaucoup
de remue-ménage. Personne ne lui parlait; on n'avait pas le temps. Toutes
les fourmis chantaient, souriaient, transportaient des provisions.
Elle se sentait un peu à part. Lorsque vint le soir, elle réussit à savoir ce
qui se passait et pourquoi tout le monde était si grouillant.

Alors elle se dit qu'elle voudrait bien gagner le concours et que, surtout,
elle était capable de le gagner.

Dès le lendemain, notre petite fourmi accompagna les autres au travail.
Ses petites pattes étaient fatiguées parce que Vicky n'était habituée
à faire de grosses journées. Mais elle ne se découragea pas car elle voulait
gagner le concours et devenir la meilleure fourmi du monde.

Elle travailla et joua quand c'était le temps. Elle se fit beaucoup d'amis
car elle était joyeuse et c'était très agréable de travailler avec elle.

Puis la grande finale arriva. Toutes les petites fourmis inscrites au concours
étaient anxieuses. La fée-araignée nomma enfin la gagnante:
" Pour avoir fait beaucoup d'efforts, pour avoir amélioré son rendement,
je nomme " petite fourmi Vicky" grande gagnante. "
Tous applaudirent.

Comme elle était contente et fière d'elle ! L'araignée lui remit un
certificat mais aussi un pouvoir magique...

L'araignée lui dit:
" Tu seras toujours une travaillante et lorsque tu sentiras que tes
petites pattes sont fatiguées ou que tu manques de courage, tu prendras
trois grandes respirations et tu seras enveloppée d'un nuage bleu qui te
donnera la force et le courage de continuer.
Ce nuage, il n'y a que toi qui pourra le voir.
Ainsi, tu resteras la meilleure fourmi du monde. "


Retour     
Accueil