Patte de velours
 

 

Sujet traité:  Mauvaise habitude de toujours rejeter la faute sur les autres.

Situation désirée:  Inviter quelqu'un à reconnaître ses torts.




Il était une fois un petit lapin nommé Patte de velours qui avait un léger
problème lorsqu'il courait. Ainsi, à chaque saut qu'il faisait, il sautait un
peu plus haut que les autres.

Jusqu'à l'âge de six mois, il se croyait comme les autres et même un peu plus
fort. Bientôt, certains lapereaux, un peu jaloux à cause de l'attention que les
adultes lui portaient, se mirent à le taquiner. Rien de bien méchant, mais à la
longue, c'était devenu agaçant...

Irrité par la situation, notre ami Patte de velours ne passait maintenant pas
une journée sans une prise de becs avec l'un ou l'autre de ses copains et le tout
se terminait habituellement par une bousculade. De plus, il avait toujours
l'impression que c'étaient les autres qui commençaient les querelles et lorsque
le maître Lapin le grondait, il répliquait en disant que ce n'était pas de sa faute.

Un jour, lors d'une mésaventure avec un compagnon, l'un de ses amis le filma
et Patte de velours réalisa, en visionnant la cassette, qu'il était responsable
autant que l'autre de la dispute.

À partir de ce jour, il changea son attitude envers les autres et il se fit
beaucoup d'amis. Tous le trouvaient champion parce qu'il courait un peu
plus vite que les autres mais surtout parce qu'il savait maintenant
admettre ses torts.



      Retour       Accueil