L'entraîneur
 
 

Sujet traité:  Difficulté pour un perfectionniste de contrôler
ses ambitions.

Situation désirée:  Apprendre à mettre moins de pression sur soi et sur les autres.
Faire confiance aux autres.
Avoir des attentes réalistes.
Se satisfaire du travail accompli.
Prendre conscience qu'on ne peut tout faire
à la place des autres.




Une équipe de hockey qui, l'année précédente avait assez bien performé se
retrouvait depuis le début de la saison dans une situation plutôt difficile.

L'entraîneur de l'équipe était très découragé car il mettait toute son
énergie à travailler pour l'équipe. Il essayait de trouver des trucs nouveaux,
il sermonnait le joueurs, il essayait de les sensibiliser aux conséquences et
parfois il allait jusqu'à les engueuler. Il en rêvait même la nuit. La pression
était énorme sur lui-même et sur les joueurs.

Mais rien n'y faisait: lors des matchs qu'il avait pourtant si bien préparés,
l'équipe avait une piètre performance.

Il était de plus en plus découragé, lui, le perfectionniste; son orgueil en
prenait un coup. Il n'était plus fier de lui: il pensait même à donner sa
démission. Il décida en dernier essor d,aller consulter le président de l'assemblée
des gouverneurs de la L.N.H. (Ligue nationale de hockey).

Ce dernier lui fit les commentaires suivants:
" Tu es un bon entraîneur mais tu veux trop pour les autres. Lorsque tu as
prodigué les conseils d'usage à ton équipe et que tu as fait ton possible, tu dois
être satisfait de toi-même et laisser les autres faire le reste, car ce bout de
chemin leur appartient et ce qu'ils font de tes conseils, c'est hors de ton contrôle".

Cette rencontre l'apaisa énormément et il décida de mettre ces conseils en pratique.

Par la suite, il se sentit beaucoup plus heureux et l'équipe remonta la pente lentement
pour finir la saison d'une manière très honorable.


      Retour       Accueil